bgbg
swoosh

Le processus de brassage


Etape 1

Le malt est stocké dans de grands silos et ensuite réduit en poudre fine.

Etape 2

Le malt moulu est ensuite mélangé à de l'eau chaude dans une cuve. Cette pâte est alors chauffée à différentes températures, permettant aux enzymes de transformer en sucres l'amidon contenu dans les grains de malt.

Etape 3

Après la saccharification, les résidus de malt excédentaires de la pâte sont filtrés. Ne subsiste alors qu'une solution pure, composée de sucres fermentables.

Etape 4

On cuit alors le moût pendant 60 minutes. En cours de processus, un mélange de houblon lui est ajouté. Les composants amers et aromatiques du houblon sont alors absorbés par le moût.

Etape 5

Après cuisson, on filtrera une fois encore le moût afin d'éliminer les résidus de houblon.

Etape 6

Le moût est ensuite refroidi jusqu'à ce qu'il atteigne la température adéquate pour permettre la fermentation, c’est-à-dire 8° C.

Etape 7

De la levure est ajoutée au moût refroidi afin d'enclencher le processus de fermentation. La levure transforme alors les sucres en alcool et en gaz carbonique. On

laissera le moût fermenter et acquérir son goût durant quelques semaines – la durée dépendant du type de levure utilisé. C’est au cours de cette phase que l’on obtient une « jeune bière ».

Etape 8

La jeune bière mûrit pendant quelques semaines à une température avoisinant zéro degré. Au cours de cette phase, de l’acide carbonique se forme naturellement.

Etape 9

Si l'on parle déjà de bière à ce stade, il faut préciser qu'elle est encore trouble en raison des traces de levure. Une dernière filtration la rendra limpide.

Etape 10

Enfin, la bière est conditionnée en bouteille, cannette ou fût.

 

Visitez nos brasseries

www.breweryvisits.com


Anheuser-Busch InBev © 2017